Première usine en Chine

1226

La marque au losange vient d'inaugurer sa première usine en Chine, le Pays qui représente le plus grand marché automobile mondiale avec 25% des ventes mondiales et ce malgré un ralentissement considérable observé depuis quelques mois.

Comme pour les autres constructeurs Renault s’implante en Chine via une coentreprise locale, c’est avec le chinois Dongfeng que le losange a lancé cette usine basée à Wuhan. Celle-ci produira dans un premier temps 150 000 véhicules par an et assemblera d’abord le Kadjar dans une version modifiée pour séduire les chinois. Un deuxième crossover sera produit au courant de l’année 2016.

Renault s’implante donc en Chine un peu en retard, en effet malgré la progression de 4,7% du marché chinois soit 24,6 millions d’unités vendues il s’agit d’un ralentissement conséquent par rapport aux progressions des années 2013 et 2014 soit 14 et 7%. « C’est la première grande étape » pour le développement de Renault sur un marché crucial dont il restait quasi-absent, a ainsi déclaré  Carlos Ghosn PDG de Renault lors de la cérémonie d’inauguration. 

Malgré l’arrivée tardive, Renault affiche clairement ses ambitions sur ce marché chinois, le losange s’est fixé l’objectif d’absorber 3% de part de marché sur ce marché géant. L’usine qui s’étale sur 95 hectares et emploie 2 000 personnes est déjà conçue pour doubler la production à 300 000 voitures par an.