Renault a cédé officiellement ses actifs en Russie dont la marque Lada

41

Le constructeur français Renault vient de signer un accord pour la cession de sa participation dans le groupe russe Avtovaz, maison mère de la marque de Lada.

C’était pressenti et c’est désormais officiel, face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et la pression internationale des membres de l’Otan, le groupe Renault a annoncé avoir signé un accord pour céder sa filiale Renault Russie et sa participation dans Avtovaz.

Dans le détail, le losange via son conseil d’administration a approuvé la cession à 100 % de ses parts dans Renault Russie à la ville de Moscou et sa participation de 67,69 % dans Avtovaz à NAMI (l’Institut central de recherche et de développement des automobiles et des moteurs). L’état russe devient propriétaire donc des actifs de Renault.

Une décision difficile à prendre pour Renault, qui a massivement investi durant les dernières années en Russie notamment moderniser et relancer la marque russe Lada. La somme de cette cession n’a pas été évoqué mais une somme symbolique a été évoquée récemment.

Cet accord prévoit toutefois « une option de rachat par Renault Group de sa participation dans Avtovaz, exerçable à certaines périodes au cours des six prochaines années ». « Aujourd’hui, nous avons pris une décision difficile mais nécessaire ; et nous faisons un choix responsable envers nos 45 000 salariés en Russie, tout en préservant la performance du Groupe et notre aptitude à revenir dans le pays à l’avenir, dans un contexte différent ». A ainsi déclaré Luca de Meo patron de Renault