Renault Algérie lance un plan de départ pour 800 employés

103

Face à la situation de crise qui touche son usine de montage de Oued Tlelat prés d’Oran, Renault Algérie production a décidé de lancer un plan de départ pour ses 1200 employés.

Depuis l’arrêt de son usine sise à Oued Tlelat à Oran, causé par la suspension des importations des kits CKD/SKD destinés à l’assemblage des voitures, Renault Algérie a mis la plupart de ses employés au chômage technique depuis déjà plusieurs mois.

Face à la décision du gouvernement algérien sur la réglementation relative à l’industrie automobile, avec la mise en place d’un nouveau cahier des charges l’avenir des usines de production de voitures en Algérie reste incertain.

Renault production Algérie, qui est appartient à Renault et à la SNVI, a mis en place un plan de départ volontaire, dont l’objectif est de libérer environ 800 employés sur les 1200 affiliés à l’usine.