Renault : le chef de la diplomatie ukrainienne appelle au « boycott » de la marque

66

Renault devient la cible du chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba qui appelle à son boycott via twitter estimant que le losange refuse de quitter la Russie après l’invasion de l’Ukraine par cette dernière.

Le constructeur français sous la menace d’un boycott mondial ? Une chose qui pourrait devenir réalité si l’appel du chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba au boycotte de la marque française en raison de « son refus de quitter la Russie », suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Le diplomate accuse en effet via un tweet, Renault de «soutenir une guerre brutale d’agression» et appelle en conséquence «les clients et les entreprises à travers le monde à boycotter le groupe Renault». La Russie est pour rappel le deuxième marché de Renault ou il est présent via la compagnie AvtoVAZ.

Pour accompagner son tweet le chef de la diplomatie ukrainienne a publié un montage photo, divisé en deux, montrant d’un côté un client souriant avec le slogan « Passion pour la vie » et de l’autre, un civil devant une voiture détruite avec l’inscription «Sponsor de la guerre de Poutine».