Salon de Francfort 2017 : Kia Stonic

1794

Le segment des SUV (B) va accueillir le Kia Stonic qui débarque au salon de Francfort pour un premier bain de foule. Dans ses bagages, des arguments assez clinquants.

Bien dans le sillage du Nissan Juke, le constructeur sud-coréen Kia veut rattraper son retards dans ce segment en proposant un SUV compact fort sympathique conduite. Son habitacle se distingue par l’adoption d’un écran d’infodivertissement de 7 pouces qui peut recevoir une vaste panoplie de fonctionnalités et d’applications notamment une système GPS.

Le volet mécanique quant à lui est composé de quatre motorisations dont une diesel. En effet, dès son lancement, le Kia Stonic proposera le moteur 1,25 litres essence de 85 ch, le 1.4 l de 100 ch et le bloc 3 cylindres turbo de 1 litre et 120 ch. Coté diesel, Kia parle du 1,6 Crdi de 110 ch avant d’êter remplacer en fin 2018 par un autre bloc diesel plus dans l’air du temps. Ses moteurs seront couplés à des boites de vitesses manuelle à 6 rapports (une boite robotisée à 7 rapports est attendue sur le bloc à 3 cylindres).

Basé sur la plateforme de la Kia Rio, le SUV Stonic est un produit 100 % Kia. La marque sud-coréenne indique que Stonic présente une aérodynamique soignée (coefficient de pénétration dans l’air de 0,33 points). Il hérite aussi des principes de suspension de la Kia Rio lui assurant un roulage maitrisé.

En fin, il est à indiqué que Kia Stonic dispose d’une riche palette d’équipements de sécurité comme la présence de l’affichage tête haute, l’alerte de collision, l’avertissement de départ de voie, le contrôle des angles morts, l’alerte de trafic arrivant par l’arrière et un système d’alerte de fatigue pour le conducteur.