Tesla victime de sabotage par un de ses employés

42

Le géant constructeur de voitures électriques annonce être été victime de sabotage interne par l’un de ses employés dans l’une de ses usines de montage. Tesla précise que le saboteur a été rapidement appréhendé.

Tesla aurait été victime d’un acte de sabotage en interne. C’est en tout cas ce qu’affirme le vice-président du service juridique par intérim du constructeur Al Prescott auprès de Bloomberg. Ce dernier précise que le responsable de ce sabotage intentionnel a rapidement été démasqué par les équipes informatiques et InfoSec du constructeur. « Leurs actions rapides ont permis d’éviter d’autres dommages et la production a pu reprendre quelques heures plus tard ». Précise Al Prescott.

Le saboteur aurait également tenté d’effacer les traces de son acte et essayé d’accuser un de ses collègues. Le fauteur de troupe aurait été rapidement démasqué et licencié après avoir reconnu sa responsabilité. Ce n’est pas la première fois que Tesla se dit victime de sabotage, puisque le patron de la marque Elon Musk avait déjà déclaré en 2018 que l’entreprise à été victime d’une tentative de sabotage mais avortée.