Hyundai rappelle 25 000 Kona électriques

15

Que se passe-t-il avec la voiture électrique de Hyundai ? Les incendies sont devenus plus fréquent et le fabriquant sud-coréen décide de jouer la carte de sécurité en rappelant plus de 25 000 SUV électriques Kona.

En effet, le constructeur veut procéder à des vérifications poussées sur chaque véhicule rappelé. Les incendies ont touché des véhicules commercialisés dans plusieurs pays du monde comme le Canada, la Corée du Sud ou encore en l’Autriche. Il s’agit, selon le constructeur, d’une fabrication défectueuse des cellules de batteries fournies par LG Chem. D’après lui, cette défaillance aurait déjà provoqué des départs de feu sur une douzaine de véhicules. Ainsi, tous les Hyundai Kona commercialisés entre septembre 2017 et mars 2020 sont potentiellement concernés par cette défaillance système.

Hyundai et LG Chem ont essayé de trouver la source du problème en procédant à plusieurs reconstitutions. Les deux entreprises n’ont pas encore réussi à reproduire les conditions exactes du court-circuit, et n’ont donc toujours pas trouvé son origine.

Rappelons que le constructeur automobile coréen a rappelé environ 180.000 SUV Tucson entre 2019 et 2020 aux États-Unis pour résoudre le problème. La société affirme que la corrosion peut provoquer un court-circuit dans les cartes de circuits de freinage antiblocage défectueuses pouvant entraîner un incendie même si les moteurs sont arrêtés.