Transport ferroviaire : lancement de la nouvelle desserte Laghouat-Boughezoul

104

La nouvelle desserte par train reliant Laghouat à Boughezoul, inaugurée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, lors de sa visite de travail dimanche dans la wilaya de Djelfa, a été lancée lundi, a-t-on constaté.

Entré officiellement en service au départ de Laghouat, le train assurant cette nouvelle desserte d’une distance de 250 km, effectuera, avant d’atteindre sa destination finale à Boughezoul (Wilaya d’El-Médéa), des arrêts dans quatre gares ferroviaires, à savoir celles de Sidi-Makhlouf (Laghouat), Djelfa, Hassi-Bahbah et Aïn Oussara (Djelfa), pour une durée de 2 heures et 35 minutes, a expliqué le directeur des Transports, Mohamed Marzoug.

Et d’ajouter que la durée du trajet Laghouat-Djelfa via la gare de Sidi Makhlouf est de 45 minutes y compris un arrêt de 15 minutes au niveau de cette dernière, et ce, avec une vitesse de 220 km/h pour le train de voyageurs et de 100 km/h pour celui de marchandises.

Le même responsable a fait savoir que des opérations d’aménagement d’espaces adaptés aux personnes aux besoins spécifiques, au niveau des gares et des trains, ont été retenues, afin de faciliter leur mobilité.

Le prix des billets au départ de Laghouat vers Djelfa est de 150 DA et 370 DA pour le trajet Laghouat-Boughezoul, a indiqué M. Merzoug, signalant qu’une ligne de transport urbain a été créée pour assurer des navettes depuis le centre-ville vers de la gare ferroviaire de Laghouat, au moment où des mesures liées aux tarifs du transport ont été prises auprès des propriétaires de taxis qui ne pourront pas dépasser le plafond fixé à 150 DA.

Interrogés par l’APS, des citoyens se sont félicités de la mise en service de cette nouvelle desserte et des prestations offertes aux voyageurs au niveau des trains et des gares.

« Cette nouvelle ligne permettra de faciliter les déplacements entre ces agglomérations, en assurant les conditions de confort », a estimé Mohamed (étudiant).

Fatma (passagère) a, elle, soutenu que les prix étaient raisonnables comparativement aux autres moyens de transport en commun.