Transport: le réseau ferroviaire porté à 12.500 km et un raccordement de 10 ports à l’autoroute Est-Ouest à l’horizon 2030

71

Le réseau national des lignes ferroviaires sera porté à 12.500 km à l’horizon 2030, au moment ou une dizaine de ports mixtes seront raccordés à l’autoroute Est-Ouest, à la même échéance, a dévoilé mercredi à Tipasa le directeur général des transports, auprès du ministère des Transports et des Travaux publics.

« De nombreux projets sont en cours en vue de la modernisation du secteur national des transports, qui verra notamment un relèvement du réseau des lignes ferroviaires à 6.300 km linéaires en 2022, avant d’être porté à 12.500 km à l’horizon 2030 », a indiqué Mourad Khoukhi dans un exposé présenté, dans le cadre d’une rencontre sur la « modernisation du secteur des transports et son rôle dans la transition économique », abrité par le Centre universitaire Morsli Abdellah.

Selon le responsable, l’Algérie dispose actuellement d’un réseau ferroviaire de 4.200 km linéaires, avec une prévision d’atteindre les 6.300 km linéaires en 2022, puis 12.500 km à l’horizon 2030. L’objectif à terme, étant « le raccordent de la totalité des régions du pays au réseau ferroviaire, et partant renforcer la dynamique commerciale et économique, à l’échelle nationale « , a-t-il souligné.

M.Khoukhi a, également, fait part de la programmation du raccordement de 10 ports mixtes à l’autoroute Est-Ouest, à la même échéance, au moment ou de nombreux ports sont actuellement raccordés aux routes nationales, aux autoroutes, et au réseau ferroviaire.

Il a cité en exemple nombre de projets en la matière enregistrant un « taux d’avancement appréciable, dont ceux des ports de Bejaia et de Djendjen (Jijel), actuellement en cours de modernisation », a-t-il informé. (APS)