Une citadine qui tient la route

23403

Il y a dix ans, Geely s'est formellement implantée dans l'industrie automobile avec la philosophie de rendre les voitures abordables pour le citoyen moyen. 10 ans après ce sont 700 000 voitures Geely qui sont produites. (Par M.Mohamed)

Geely est l’un des 10 plus grands constructeurs automobiles chinois depuis trois ans, il est aussi considéré comme la société présentant la croissance la plus rapide de la construction automobile chinoise. Avec ses technologies centrales actuelles, notamment sa technologie de moteur CVVT, ses transmissions automatiques et sa conduite assistée (EPS), Geely a de nouveau réalisé des avancées notables en matière de sécurité, d’efficacité et de protection de l’environnement, notamment la puissance hybride essence-électricité.

Pour « goûter » à l’ingéniosité et la technologie made in Geely, nous avons choisi d’essayer la toute nouvelle citadine Geely Ray (rayon en anglais) qui ‘’joue’’ dans la cour des petites citadines telles que Peugeot 107, Citroën C1, Suzuki Celerio qui est le segment le plus dynamique en Algérie.

Commercialisée en Algérie depuis août dernier par le représentant de la marque SIPAC, Geely dans la face avant ressemble étrangement à la bouillie d’un des animaux en voie d’extinction et symbole de la Chine entière à savoir le Panda, se frayera certainement un chemin sur le marché algérien vu son rapport qualité/prix  très attractif. La citadine qui est disponible en deux modèles, deux et quatre portes, bénéficie d’une conception bionique qui se traduit dans les phares et les rétroviseurs, tout comme les yeux, la bouche et les oreilles du panda. Ainsi, le dessin de l’avant craquant et réfléchi nous fait penser au panda alors que l’arrière du véhicule nous fait également penser à ceux des Peugeot 107 et Citroën C1.

A première vue l’habitacle de la Ray nous parait juste-juste, et l’espace très réduit mais une fois pris place à bord, l’habitacle est correct et offre un intérieur accueillant et modulable avec une multitude de possibilités d’aménagement. Le coffre pour sa part est de dimensions ‘’minimales’’, il offre 140 litres de volume mais traine aussi un handicap, celui de l’accessibilité qui est gêné par le seuil trop haut.  Le tableau de bord est composé de plastique de qualité discutable, il accueille un autoradio CD MP3 qui offre aussi un port USB et les aérateurs.

La nouvelle petite trouvaille du constructeur chinois est vraiment à l’aise sur la route, très maniable et destinée beaucoup plus à la conduite urbaine. Très à l’aise en ville de part ses dimensions (3,598 m de logeur, 1,630 m de hauteur et 1,465 m haut) qui permettent au conducteur de trouver place et de stationner avec facilité grâce à une direction à assistance hydraulique.

La Geely Ray est dotée d’airbags frontaux, passagers et conducteurs, une structure renforcée pour absorber l’énergie en cas de choc. La voiture made in Geely est dotée en outre de l’ABS et de l’EBD, climatisation, directions assistée, 4 vitres électriques, volant réglable, rétroviseur électriques, extincteur de bord, fermeture centralisée des portes, jantes en alliage, feux anti brouillard, peinture métallisée, verrouillage centralisé et l’alarme d’origine.

Geely Ray est proposée en Algérie avec deux motorisations essence. Il s’agit des 1,0l et 1,3l. Ce dernier développe une puissance de 83ch à 6000 tr/mn et un couple de 10Nm à 5200 tr/Mn. Il réalise le 0 à 100 km en 14 secondes et affiche une consommation de 6 l/100 km en cycle mixte
La particularité de ce moteur réside dans ses origines technologiques qui viennent de chez Toyota qui fait de lui l’un des rares moteurs répondant à la norme euro IV.

Disponible aujourd’hui sur l’ensemble du réseau Sipac en Algérie, Geely Ray est proposée à partir de 710 000 DA (taxe incluse), un tarif qui place la nouvelle Geely en position favorable face à ses concurrentes directes.