VTC en Algérie : les taxieurs montent au créneau et annoncent une grève illimitée

38

Les chauffeurs de taxi en Algérie, principalement ceux de la capitale annoncent une grève illimitée à partir d’aujourd’hui pour protester contre l’arrivée en masse des applications VTC mais aussi pour l’annulation des licences des moudjahidines.

En Algérie, l’arrivée en masse des applications VTC semble déranger les taxieurs qui voient leur part de marché fortement baisser. Aujourd’hui, via un communiqué les professionnels du secteur veulent se faire entendre en annonçant une grève illimitée à partir d’aujourd’hui pour réclamer l’annulation de l’ensemble des applications mais aussi l’annulation des licences moudjahidines et la révision du tarif B, de leurs courses.

Il est utile de rappeler que bon nombre de sociétés de VTC se sont installées en Algérie depuis l’arrivée de Yassir en 2017 qui totalise plus d’un million de téléchargement. En effet, on dénombre aujourd’hui plusieurs applications à l’instar de Wesselni, TemTem, Coursa, Heetch,, Amir…