Algérie : le secteur des Transports a connu un « saut qualitatif remarquable » ces dernières années

18

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Brahim Boughali a affirmé, lundi, que le secteur des transports avait connu « un saut qualitatif remarquable » ces dernières années, à travers d’importantes réalisations et de multiples projets en cours de réalisation, à même d’impulser la dynamique de l’économie nationale.

Dans une allocution à l’occasion d’une Journée parlementaire organisée par la Commission des transports et des télécommunications de l’APN, sous le thème « Les investissements dans le secteur des Transports pour accompagner la dynamique de l’économie algérienne », lue en son nom par Mme Hadjira Abbas, vice-présidente de l’APN, M. Boughali a indiqué que le secteur des transports en Algérie « a connu une véritable mutation, à la faveur de la réalisation de plusieurs projets et d’autres en cours de réalisation pour rendre ce secteur plus performant et plus efficace afin de contribuer au développement économique du pays ».

Lors de cette rencontre marquée par la présence de Mme Meriem Benmouloud, Haut-commissaire à la Numérisation, de membres des deux chambres du Parlement, de cadres du secteur des transports et d’experts, M. Boughali a rappelé que ce secteur « a subi, des décennies durant, des dépassements et des pratiques l’ayant gelé et anéanti ».

Cependant, poursuit le président de l’APN, le secteur des transports « retrouve, aujourd’hui, la place qui lui sied pour contribuer à la dynamique de l’économie nationale à la faveur du lancement de projets de réforme et de développement des infrastructures des transports, tels que les aéroports, les ports et les chemins de fer, outre le parachèvement du système logistique pour réaliser l’approche de la croissance socioéconomique et le renouvellement et le renforcement de la flotte maritime, aérienne et terrestre ».

« Le secteur a connu, ces dernières années, un saut qualitatif remarquable, en matière de réalisations importantes au niveau des transports maritime, aérien et ferroviaire, ayant toutes contribué à booster le développement économique et à renforcer le réseau de connectivité interne et externe du pays », a-t-il soutenu.

Il a, à cet égard, salué l’adoption de systèmes électroniques modernes qui ont facilité les procédures de dédouanement et de suivi de la circulation des marchandises, réduit les temps d’attente et amélioré l’efficacité des opérations.