Algérie : les concessionnaires automobiles émettent de nouvelles propositions concernant l’importation automobile

90

Les concessionnaires automobiles algériens ont encore adressé une lettre au président de la République Abdelmadjid Tebboune, pour lui faire part de leurs propositions quant à l’activité de l’importation de voitures en Algérie.

Face au blocage que traverse le marché automobile algérien depuis déjà quatre ans, les concessionnaires automobiles, sont montés au créneau depuis plusieurs mois, et ont de nouveau adressé une lettre au président de la république pour lui faire part de leurs propositions pour la sortie de cette crise.

Pour les concessionnaires, la sortie de crise se fera par l’adoption à la fois de l’importation et de la construction automobile en Algérie, et ceci en accordant des licences d’importations aux agents ayant déposé des dossiers complets depuis plus d’une année au ministère de l’industrie. Ces derniers devraient également répondre à certaines conditions nécessaires, comme l’obligation de se convertir à l’industrialisation dans un délai ne dépassant pas les trois ans.

En effet, les 75 concessionnaires qui ont adressé une lettre au commune au président de la république ont réitéré leur engagement à créer une vraie industrie automobile locale, et ceci par le biais de la mutation technologique dans le délai des trois ans.