Algérie : une flotte de voitures électriques prochainement importée

100

Le géant pétrolier Naftal a fait savoir via le premier conseiller du PDG de la société, qu’une flotte de voitures électriques sera importée en Algérie prochainement.

Comme on le sait, le nouveau cahier des charges régissant l’activité d’importation de véhicules neufs en Algérie, impose un quota de 15 % destinée aux voitures électriques. Ce quota représenterait environs 150 000 véhicules tournant par accumulateurs au lithium ionique.

Ce quota fait partie de l’intention du gouvernement algérien à favoriser progressivement les véhicules électriques d’ici 2030. Une stratégie que Naftal semble déjà adopter puisqu’elle se dit prête à acquérir une flotte de voitures roulant à l’énergie électrique.

C’est en effet, Adel Bentoumi, premier conseiller du PDG de Naftal qui a fait l’annonce, il s’est dit favorable à faire développer les voitures électriques en Algérie qu’il juge comme un moyen de transport écologique sûr.

Pour ce responsable, chaque wilaya du pays disposera d’au moins d’une station-service équipée d’une borne de rechargement électrique. « La voiture électrique est capable de parcourir des centaines de kilomètres en une seule charge. Sa batterie se remplit en quinze minutes au maximum », a ainsi précisé.