Au bonheur de toute la famille

9194

Peugeot met sur le marché une nouvelle offre automobile en proposant le 3008. Un véhicule classé dans le segment des crossovers compacts qui allie bien les caractéristiques de plusieurs genres automobile comme les berlines, les breaks et les SUV en même temps. Le nouveau 3008 de chez Peugeot compte tout de même ratisser auprès d’une clientèle habituellement friande de monospace compact, au plaisir des chefs de famille. (Par Hamid A)

Assemblée dans l’usine de Sochaux, Peugeot 3008 se veut un métissage du meilleur de ce qui se fait chez Peugeot à l’image de l’adoption de nouvelles technologies inédites comme le Dynamic Rolling Control ou le Grip Control. Des atouts qui ne manqueront pas d’utilité pour un véhicule qui part en conquête en apportant des solutions originales et une polyvalence optimale à des clients en quête à la fois de modernité, de praticité, de sérénité, et de plaisir de conduite.

Style et design

Mais avant d’en parler un peu plus, il nous ait d’abords utile de faire un tour d’horizon sur son design, frappant au premier regard, il s’accroche à placer d’emblée le véhicule dans la race des tout-terrains. Il adhère parfaitement à la gamme de Peugeot par sa large calandre grillagée, bien dans l’air des 4×4 mais à l’esthétique monocoque fin et mesuré. Il présente un pare brise avancé et des vitrages latéraux plongeants auréolé de chaque côté de la face avant de deux longs blocs optiques prolongent sur la ceinture de caisse. Le capot du 3008 est visiblement très court. La partie arrière du véhicule dégage un surplus de hanches qui lui donne des rondeurs en mal de place. Ceci est pour nous un bémol vite oublié vu le style des feux intégrés et le pare-choc bien soigné qui donne de la fraîcheur au véhicule, mais comme dira-t-on, les goûts et les couleurs ne se discutent pas.  

Côté mensurations, Peugeot semble jouer dans la cour des monospaces vu la longueur du 3008 qui s’affiche à 4.37 m et sa largeur portée à 1.837 m et surtout sa hauteur de 1.64 m.

Globalement, le style du 3008 aura le mérite de ne laisser personne indifférent. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, on ne peut tout de même ne pas prendre le temps de décortiquer les traits de ce nouveau crossover.

Habitacle et équipement de confort

L’intérieur du Peugeot 3008 fait tout simplement l’unanimité quand à son originalité et à sa qualité de finition. Lors de nos essais, la première impression que nous avons eu en nous installons à son bord est que nous étions comme dans un cockpit d’avion de chasse par l’aspect ‘’poste de pilotage’’ de la planche de bord du crossover. Ce qui agrémentait ce sentiment est l’adoption d’un système d’affichage tête haute (à fonctionnement robotisé) qui nous permet d’apprécier la technologie ‘’Distance Alert’’ en nous donnant en temps réel la distance qui nous sépare du véhicule roulant devant nous. Ce système occupe une place très importante dans ce véhicule car il joue un rôle déterminant dans la prévention contre les accidents subits en négligeant le respect des distances de sécurité inter-véhicules. Il est utile de signaler que le conducteur du véhicule pourra régler lui-même la luminosité et le cadrage de l’affichage et le calcul de la distance de sécurité souhaité, ceci grâce à une palette de bouton installé en haut de la planche de bord. 

Toujours concernant la planche de bord, il faudra remarquer la haute facture des matériaux formant cette planche de bord notamment les plastiques moussés de ses différentes parties. Passé cette splendeur, nous nous intéressons au coffre du véhicule et à la modularité du 3008 qui représentent les deux autres plus grands atouts que doit présenter un crossover. Là, le 3008 offre un intérieur Multiflex qui se transforme à volonté par ses dossiers arrières escamotables et l’adoption d’un plancher de coffre à trois positions. Quand les dossiers arrières sont rabattus et  le siège passagers avant est mis en tablette, le volume du coffre passe de 432 l à 1 604 l. ce n’est pas pour autant  qu’on se permettra de faire du 3008 un véhicule utilitaire, même le temps d’un déménagement car il est tout simplement trop classe ce véhicule. Plusieurs espaces de rangement font partie du décor et donnent encore plus de confort aux conducteurs et aux passagers du Crossover.

Notre assise sur le siège conducteur (mais sur les sièges arrières aussi) est sans équivoque comme dans une berline d’un segment supérieur. La position de conduite haute nous procure un agrément de conduite très agréable en plus du confort, du bon maintien des sièges et de l’énorme accoudoir central qui cache un grand espace de rangement. Aussi la position du frein à main électronique et la climatisation bi-zone apportent leur lot complémentaire de sentiment de confort. A la liste des éléments de confort s’ajoute un diffuseur arrière et détecteur automatique de polluant, une direction à assistance variable, un Kit mains libres bluetooth, des lève-vitres avant et arrière électriques et séquentiels avec anti pincement, un ordinateur de bord, une radio CD MP3, des rétroviseurs électriques et dégivrants avec répétiteurs, des rideaux pare-soleil à la deuxième rangée, les sièges conducteur et passager réglables en hauteur, le toit panoramique « Cielo », le verrouillage centralisé avec deux télécommandes hautes fréquences.

Motorisation et comportement routier

Le Peugeot 3008 profite d’un châssis repris de la 308 SW qui jouit d’ailleurs d’une excellente réputation. Sur route et autoroute, la 3008 étonne par sa rigueur qui saute aux yeux. Les trains roulants du 3008 sont ceux de la 308 SW grâce à qui le roulis est parfaitement contenu. Ce train avant (pseudo Mac-Pherson) s’ajoute à la rigidité de caisse du 3008 et au train arrière à traverse déformable pour faire du roulage de ce crossover un plaisir des plus fins.

Poussé par un bloc essence, le 1,6 l THP de 156 ch, le 3008 profite d’une motorisation à la hauteur de ses ambitions. D’abord parce que Peugeot lui a affecté une motorisation de dernière technologie concoctée en partenariat avec BMW mais aussi elle lui a associé une boite de vitesses de 6 rapports d’une extrême précision rendant les différents changements de régime de roulage assez faciles mais aussi (et surtout) d’une extrême efficacité notamment lors des dépassements où nous avons apprécié le rendement du duo motorisation/boite de vitesses. La présence d’un nouveau système appelé Rolling Control nous a été d’une aide précieuse. Situé sur le train arrière, son rôle est de repousser les limites en termes de maîtrise des roulis, tout en conservant un confort d’amortissement optimal. Lors de conduite en pente ou sur pistes et chaussée déformée, l’intervention du ‘’Grip Control’’  composé d’un anti-patinage sophistiqué qui maintient intactes les facultés de roulage en toute aisance du véhicule.

Durant nos kilomètres d’essais du Peugeot 3008, nous avons eu de rares moments où la situation du véhicule nécessitait l’intervention de l’ESP, c’est dire que le crossover de la marque au Lion se débrouillage très bien, même dans des situations plutôt critiques. Le panel d’équipements de sécurité active y est rassurant comme la présence de l’ABS, de l’AFU (assistance au freinage d’urgence) et du REF. Toujours côté sécurité, Peugeot 3008 profite d‘airbags frontaux, latéraux avant et rideaux et d’une alarme pour une supercondamnation et un verrouillage automatique de tous les ouvrants en roulant, notamment pour protéger contre toute mauvaise surprise d’ouverture d’une des portes par les occupants arrière. Le passager avant et le conducteur sont retenus par des ceintures de sécurité à prétention pyrotechnique avec limiteur d’effort,

Pour les manœuvres en parking ou en milieu urbain, la 3008 dispose de frein de stationnement électrique automatique et une aide au parking arrière.

Globalement, le nouveau crossover de Peugeot a toutes les chances de se hisser à une place de référence parmi la concurrence. Il cumule les atouts d’un monospace si chers aux chefs de familles et les performances d’une berline de luxe donnant une notoriété certaine à ses futurs acquéreurs. Ces équipements et sa motorisation en sont comme une cerise sur le gâteau. Peugeot 3008 est proposé (avec son moteur essence) à  2 190 000 Dinars taxe VN comprise.