Audi e-Tron GT se dévoile davantage

29

En attendant sa levée de voile officielle qui aura lieu courant décembre, la marque aux anneaux continue à délivrer petit à petit les informations concernant la prochaine Audi e-Tron GT. Désormais on apprend via un essai avec le pilote de Formule E Lucas Di Grassi davantage sur ses liaisons au sol et le système de refroidissement des batteries.

Toujours camouflée, l’Audi e-Tron GT se dévoile de plus en plus concernant ses caractéristiques techniques. On ignore encore la puissance qu’elle adoptera mais étant donné son lien avec sa cousine Porsche Taycan, on pourrait imaginer que ce coupé revendiquera environ 620 chevaux dans sa version RS.

C’est à l’occasion d’un essai avec le pilote Audi de Formule E Lucas du Grassi que les ingénieurs ont dévoilé certains détails autour de ce coupé. Sur le volet refroidissement qui est important quand la voiture arbore des batteries à forte capacité et hautes puissance, on apprend que l’e-Tron GT adopte deux circuits de refroidissement complexes, dont un permet d’anticiper la recharge, et deux autres circuits de refroidissement sont dédiés à l’habitacle et peuvent travailler en interaction avec les deux premiers.

On apprend également que le coupé allemand adoptera une suspension pneumatique pilotée et quatre roues directrices et recevra des jantes de 20 ou 21 pouces. On devrait retrouver également en option des disques à revêtement en carbure de tungstène qu’on a découverts chez Porsche. Ces derniers permettent une meilleure endurance à l’échauffement et réduisent considérablement les poussières et particules.