Cevital nouveaux partenaire du géant Volvo

4035

Le président du Groupe Cevital, Issad Rebrab, et le P-DG de Volvo Algérie ont procédé hier à l’inauguration officielle de la compagnie générale des équipements de travaux publics (COGETP) au siège de cette dernière à Dar El-Beida. La cérémonie est rehaussée par la présence du chargé d’affaires du royaume de Suède en Algérie et des représentants du constructeur Volvo. (Par Mohamed M)

Le boom que connaît le marché des travaux publics en Algérie à l’image des projets colossaux comme l’autoroute Est-Ouest entre autres, est une opportunité qui s’offre à Cevital pour contribuer au développement économique et social de l’Algérie. Et comme l’a si bien expliqué le P-DG du Groupe, Cevital a pour leitmotiv d’être leader dans tout ce qu’il entreprend.

Il est l’un des plus grands constructeurs mondiaux de matériel mécanique et équipements de travaux publics. Volvo Équipements. C’est, en effet, 40 milliards de dollars, 100 000 employés dans le monde. Volvo Équipements travaux publics, ce sont 19% du géant Volvo, 17% de son personnel. Il a des implantations en Corée du Sud, au Canada, en Pologne, en Chine, en France, au Brésil, aux États-Unis. Ses branches d’activité sont le génie civil, les mines, la gestion des déchets industriels et la manutention industrielle. Ses principaux clients sont les entrepreneurs des services publics et les compagnies de locations.

Actuellement au troisième rang mondial dans la production et l’exportation d’engins, Volvo Équipements a connu une croissance de 40% entre 2007 et 2008. “Avec COGETP, nous tenons à développer un rapport de partenariat. Les bases sont lancées, vous êtes Volvo dans ce pays”, a déclaré le P-DG de Volvo Équipements. Pour convaincre l’assistance nombreuse, une démonstration sur terrain a été programmée, opérée par des conducteurs venus directement de Suède.

A l’occasion de cet accord ; il a été procédé à la présentation de la rétrochargeuse BL61 fait qui possède plusieurs fonctions hydrauliques. Le Dumper A35E, dont les Suédois maîtrisent parfaitement la technique a une capacité de 20,5 m3 ou 33,5 tonnes. C’est l’engin le plus vendu dans le monde avec sa manœuvrabilité