Citroën DS4

3952

La sublime compacte premium s’expose au regard des visiteurs du mondial de l’automobile de Paris. Star du stand aux chevrons, elle brille de mille feux et attire par son charme. (De Paris, Hamid A)

Tout droit dérivée du concept High Rider, présenté à Genève il y a peu, la très attendue DS4 est la deuxième représentante de la gamme DS (désormais badge de prestige chez Citroën) après la pionnière DS3.

Du style, du sport et du dynamisme, la DS4 regorge d’atouts qui feront d’elle l’un des modèles les plus prisés du haut de gamme français. Elle a de fortes ressemblances avec la toute nouvelle C4 mais elle clame sa personnalité. Chromage à en revendre, carrosserie plus musclée, garde au sol rehaussée et des allures de coupé sont autant de caractéristiques qui ne passeront pas inaperçu.

Cette DS4 mesure 4,27 m de longueur, 1,81 de largeur pour une hauteur de 1,53m. L’habitacle est tout aussi confortable que chic. La touche DS est bien présente avec les sièges, le tableau de bord et le volant en cuir ainsi que des matériaux spéciaux et spécifiques au haut de gamme. Tout ou presque, de la console centrale au tableau de bord, a été entouré de chrome, respectant l’harmonie et la synthèse d’un ensemble qui allie luxe et sportivité.

Pour propulser ce bijou roulant, Chevrolet propose le VTi 120 ch. (135 nm de couple) ainsi que les THP 1.6 L de 155 et 200 ch. Au rayon diesel, les HDi 1.6 L et 2.0 L respectivement de 110 et 163 chevaux. A noter qu’une version e-HDi viendra compléter l’offre DS4. Tous les moteurs de la gamme seront couplés à une boite de vitesses manuelle à 6 rapports.