Contrôle technique : les avis des citoyens divergent concernant la nouvelle mesure d'attente

1167

Les citoyens algériens ont des avis mitigés concernant les nouvelles mesures adoptées par les agences de contrôle techniques des véhicules notamment concernant le temps d'attente qui selon plusieurs automobilistes ne fait qu'aggraver la situation.

Comme vous le savez, les agences de contrôle technique ont adopté en ce début d’année 2018, une nouvelle mesure concernant le temps que prend un véhicule pour passer le fameux sésame du contrôle technique. Ainsi un véhicule léger passera 20 minutes de contrôle tandis qu’un véhicule y passera 30 minutes.

Selon une enquête de l’APS, rapportant des avis des citoyens algériens, plusieurs de ces derniers estiment que cette mesure ne fait qu’aggraver une situation déja compliquée notamment à cause des files d’attente interminables, pouvant passer parfois une journée toute enitère sans même avoir l’occasion de passer son véhicule ce qui est donc une perte de temps considérable. 

Cependant, d’autres automobiles se disent ravis de cette nouvelle mesure qui ne peut que servir l’intérêt général et assurer donc la sécurité maximale des chauffeurs puisque leur véhicule sera passer au crible et fera détecter la moindre éventuelle anomalie de son véhicule.

Rachid Ouzzane directeur des transports de la Wilaya d’Alger a ainsi déclaré à l’APS : « Cette mesure vise, en premier lieu, à protéger le citoyen et à s’assurer du déroulement de l’opération dans les meilleures conditions et dans un cadre légal ». Avant d’ajouter, que  » des efforts sont consentis pour encourager les propriétaires de ces agences à créer des lignes de contrôle supplémentaires au niveau de leurs agences, pour réduire le temps d’attente, ajoutant que les autorités compétentes encourageaient l’investissement pour la création de nouvelles agences de contrôle ».