Coup dur pour Volkswagen en Corée du Sud

1423

Malgré que la situation du groupe Volkswagen est entrain de se calmer aux Etats Unis, le groupe trouve toujours des difficultés en Corée du Sud. Des difficultés qui s’empirent désormais après la décision du gouvernement de bannir temporairement la vente des voitures du groupe Volkswagen.

Après avoir su faire face au scandale qui a secoué Volkswagen, le groupe allemand doit désormais gérer une décision brutale. En effet le constructeur vient d’écoper d’une suspension temporaire en Corée du Sud. La raison évoquée est la « falsification de documents » dans le cadre de l’homologation de ces véhicules, notamment au niveau du bruit et des émissions polluantes.

Le problème concerne donc comme aux Etats Unis l’homologation des autos. Le gouvernement coréen promet des visites régulières en Allemagne au siège du groupe et des processus « plus stricts » pour accorder la permission de vendre les véhicules. En plus de ces mesures Volkswagen écope d’une amende de 14 millions d’euros ! La suspension de la vente de certains modèles il y a quelques jours laisse penser que le groupe Volkswagen était déjà courant de ce problème.