Daimler et Geely annoncent la création d'une joint-venture en Chine

872

Les deux géants de l'automobile veulent s'attaquer à ‘Didi Chuxing’, la société qui domine actuellement le secteur de la location de voitures en Chine. En 2017, Didi comptait 217 millions utilisateurs et représentait 90% de toutes les réservations.

Avant que Daimler et Geely ne procède à la création de cette nouvelle entreprise commune, le président de Geely, Li Shufu, avait pris une participation de 9,69% dans le constructeur allemand au début de l’année.

L’entreprise 50:50 utilisera initialement les modèles Mercedes-Benz S-Class, E-Class et V-Class, et basera son siège à Hangzhou, en Chine. Les deux sociétés développeront conjointement l’infrastructure logicielle nécessaire pour soutenir les activités en Chine. « La coentreprise fournira des services de mobilité dans plusieurs villes chinoises à l’aide de véhicules haut de gamme, notamment les véhicules Mercedes-Benz », a révélé Daimler dans un communiqué.

Geely a ajouté que l’entreprise commune l’aidera à devenir plus qu’un constructeur automobile : « Le développement de tels services, dans lesquels les deux sociétés sont déjà présentes, fait partie de notre transformation d’un constructeur automobile en un groupe mondial de technologie automobile. »

Daimler et Geely auront du pain sur la planche pour rivaliser avec Didi, le géant de la télésurveillance annonçant récemment l’intention de développer ses activités dans les services de covoiturage et de transport à la demande.