Encore une vague de rappel pour les Airbags Takata

1227

Le constructeur japonais d’airbags "Takata" subit le pire scandale de son existence. Ainsi, après les 28,8 millions de rappels ordonnés en Amérique, entre 35 et 40 millions d’airbags supplémentaires devront être rappelés par ordre des autorités américaines.

Déjà à l’origine de onze morts à travers le monde, Takata va encore rappeler 35 a 40 millions d’airbags pour réparation dans les trois prochaines années. Au total, près d’un quart du parc automobile américain pourrait être affecté par ces rappels. Une dizaine de grands constructeurs, dont Ford, Honda, BMW ou Toyota, sont concernés.

Au délà des répercussions médiatiques ce scandale est aussi une catastrophe pour l’équipementier japonais, ainsi l’agence américaine Bloomberg News annonce que ce dernier a estimé débourser au total 21 milliards de dollars dans le monde pour couvrir les coûts de réparation.