Etats-Unis : Kia et Hyundai visés par une enquête sur les airbags

654

Après le scandale des airbags japonais Takata, voici un autre dossier qui risque de secouer le monde de l'automobile. Aujourd'hui ça concerne des coussins de sécurité d'origine coréens dont le dysfonctionnement a causé six accidents au triste de bilan de quatre morts et six blessés.

La redoutable agence américaine de sécurité NHTSA n’ouvre jamais un dossier par hasard et si elle le fait c’est que le cas est grave. Ainsi les deux géants constructeurs coréens Kia et Hyundai sont de le viseur de cette agence pour des raisons d’airbags qui ne fonctionnent pas et qui ont causé récemment six accidents grave. 

Ainsi une défaillance sur l’unité de commande de ces coussins gonflables peuvent empêcher les airbags de se déployer en cas d’accident. Hyundai a même déja rédigé un rapport sur ce problème en annonçant un rappel de véhicules en février dernier. Mais jusqu’ici les coréens n’ont pas pu trouver une solution a ce problème au risque fatal. Enfin, l’agence NGHTSA continue ses investigations pour savoir si d’autres constructeurs utilisent le même système de commande d’airbags.