Fiat Chrysler Automobiles impliqué dans la corruption de syndicats aux Etats-Unis

141

Le groupe constructeur italien Fiat Chrysler Automobiles qui fait partie désormais de la nouvelle alliance Stellantis créée avec le groupe PSA, se voit contraint de verser une amende de 30 millions de dollars aux autorités américaines pour une affaire de corruption de responsables syndicaux.

Le groupe Fiat Chrysler Automobile qui appartient désormais a la nouvelle alliance Stellantis créée avec PSA, se voit mêlée dans un scandale de corruption. En effet, le puissant syndicat automobile américain UAW (United auto workers), a reçu des pots de vins de la part du groupe italo américain.

Le groupe FCA aurait versé près de 4 millions de dollars sur 7 ans aux responsables syndicaux pour qu’ils détruisent le processus classique de négociation entre syndicat et industriel pour le bien des salariés. Les syndicaux ont en effet, reçu plusieurs cadeaux valeureux de la part du groupe constructeur via une division de formation qui servait de couverture.

A titre d’exemple, un des responsables syndicaux aurait vu son crédit personnel remboursé entièrement par FCA. Ce scandale devrait apporter un grand nettoyage en interne pour les syndicaux UAW. Pour sa part le groupe automobile a accepté de plaider coupable et payer l’amende de 30 millions de dollars.