Fiat-Chrysler : le constructeur plaide coupable et versera 300 millions de dollars dans l’affaire du « Dieselgate »

73

Pour la fin des poursuites le poursuivant aux Etats-Unis dans l’affaire du Dieselgate, le groupe automobile Fiat-Chrysler Automobiles vient de plaider coupable en acceptant de payer une amende de 300 millions de dollars.

Le scandale des moteurs truqués « Dieselgate » qui a ébranlé le groupe Volkswagen ainsi que d’autres groupes automobiles a éclaté en 2015 et continue de faire parler de lui.

Le dernier rebondissement en date concerne le groupe Fiat-Chrysler Automobiles (FCA) qui vient de plaider aux Etats-Unis coupable pour l’arrêt des poursuites à son encontre.

En effet, FCA qui appartient désormais au groupe Stellantis va payer 300 millions de dollars : 96 millions sous forme d’amende pénale et 204 millions correspondant aux profits engrangés du fait de la fraude. Pour rappel, un logiciel truqué permettait à Jeep et Ram de passer les tests anti-pollution.