General Motors porte plainte contre Fiat Chrysler Automobiles

36

Alors qu’il était en négociations avancées pour une éventuelle fusion avec PSA, le groupe constructeur italien FCA fera face entre temps à une plainte déposée par General Motors pour corruption envers les syndicats.

Le géant constructeur américain General Motors vient d’annoncer officiellement avoir porté une plainte contre le groupe italien Fiat Chrysler Automobiles l’accusant de corruption envers les responsables syndicales plusieurs fois depuis 2009 lors de négociations communes afin d’obtenir des avantages sociaux tels que des salaires bas.

Dix ans après, General Motors annonce un préjudice financier se chiffrant en milliards de dollars et entend obtenir au minimum une réparation égale. Trois responsables de FCA auraient reconnu les faits auprès du procureur. FCA de son coté annonce que cette plainte est sans mérite et a pour but de déstabiliser les négociations pour une fusion avec le groupe PSA.