Industrie automobile : le russe Avtoelektronika s’intéresse au marché Algérien

281

Une rencontre entre des hommes d’affaires algériens, membres du Conseil du renouveau économique algérien (CREA), et leurs homologues russes de la région de Kalouga, a été tenue, mardi à Alger, durant laquelle il a été évoqué les possibilités de partenariat et d’investissement, notamment dans le domaine de l’automobile.

Cette rencontre d’affaires a été organisée en marge de la 16 édition du Salon international de l’après-vente automobile et des services pour la mobilité « Equip Auto Algeria » qui se tient depuis lundi au Palais des expositions.

Participant pour la première fois à ce salon, six entreprises russes venant de la région de Kalouga ont échangé au cours de cette rencontre des possibilités de nouer des relations commerciales et d’investissement dans le domaine de l’industrie automobile en Algérie, a indiqué à l’APS, Merouane Belkacem, président du Syndicat des entreprises du plastique et des emballages, affilié au CREA.

« Nous avons évoqué avec les hommes d’affaires russes les opportunités de travailler ensemble, en particulier dans le domaine de l’électronique, la plasturgie et le secteur mécanique. Nous avons discuté sur les questions juridiques et réglementaires concernant les investissements en Algérie », a fait savoir M. Belkacem, assurant que les entreprises russes sont intéressées par le marché algérien et souhaitent concrétiser des projets de partenariat de distribution, de montage et de production directe.

Parmi les entreprises russes ayant manifesté un intérêt particulier pour le marché algérien, figure « Avtoelektronika », qui produit des composants électroniques automobiles et des systèmes des directions assistées électriques au profit des grands groupes russes et étrangers.

D’autres compagnies à l’instar de KMK Zavod, Siver, AE Detal, OKB Mel, et Energomashsbyt ont proposé d’autres types de pièces de rechanges, des outillages et des systèmes électriques destinés aux motocycles.

Ces entreprises sont installées dans la région de Kalouga, qui abrite des usines de construction automobile de marques russes, européennes et asiatiques.

La participation de ces entreprises russes au 16eme salon d’Equip Auto d’Alger a été prise en charge par l’Etat russe qui encourage, selon un responsable du stand, « à investir en Algérie et dans le continent africain », sachant que le vice-gouverneur de cette ville avait accompagné la délégation d’affaires qui séjourne actuellement en Algérie.