Le groupe PSA place un nouveau patron en Chine après des résultats decevants

1183

Après une chute considérable des ventes de Peugeot et de Citroën sur le marché chinois, le groupe PSA a pris une décision radicale en remplaçant le patron de PSA en Chine.

Après la marque DS, c’est au tour des marques Peugeot Citroën d’être dans une situation catastrophique sur le marché chinois. Une situation qui a obligé le groupe français de se séparer du patron en Chine et le remplacer par Carlos Gomes, actuel responsable de la zone Amérique du Sud. 

Sur le plus grand marché automobile du monde, la marque DS qui représenté le segment premium du constructeur français n’a écoulé que quelques 5000 voitures sur ces premiers onze mois de l’année alors qu’a titre de comparaison BMW dépassera les 600 000 unités vendues.

Les autres marques du groupe français sont également très décevante avec Peugeot qui perd 28 % sur ces onze premiers mois de l’année 2017 pour afficher le nombre de ventes à 216 900 unités tandis que la marque aux chevrons dégringole quant à elle de 49 % avec seulement 110 800 voitures vendues sur cette même période.