Les ventes du premier semestre 2015 en baisse

1923

Les difficultés que connaissent certains marchés automobiles ont une conséquence directe sur les constructeurs, ainsi en communiquant ses chiffres de ventes pour le premier semestre 2015, le groupe Volkswagen accuse une baisse de 0,5 %.

Le groupe allemand qui vise toujours le titre du premier constructeur mondial détenu par Toyota a dévoilé ses chiffres de vente du premier semestre. Ainsi, de Janvier à juin le groupe a écoulé 5,04 millions de véhicules contre 5,07 durant la même période en 2014. 

Cette baisse s’explique par les difficultés rencontrées dans certains marchés comme l’a expliqué Christian Klingler, membre du directoire de groupe en charge des ventes « Les marchés d’Amérique du sud et de Russie sont restés difficiles, tout comme la Chine, où la croissance est en baisse constante depuis le début de l’année, devenant même pour la première fois négative depuis plusieurs années ».

Cette baisse aurait pu être plus conséquente si ce n’est le rebond du marché automobile européen qui a engendré une hausse de 3,7% ainsi que la bonne santé du marché Amérique du Nord qui a augmenté de 6 %. 

Dans le détail, le principal recul vient de la marque Volkswagen qui a connu une baisse de 3,9% pour livrer seulement 2,95 millions de véhicules. Par contre, Audi, Skoda et Seat progressent elles respectivement de 3,8% (902.400 unités), 4,2% (544.300) et 8,2% (216.500). Mais la palme de la performance revient sans conteste à Porsche qui voit ses livraisons bondir de 29,8% (114.000 voitures vendues).

Enfin, rappelons  que ce chiffre de 5,04 millions de livraisons englobe également les ventes de la division « Volkswagen Véhicules Utilitaires » (223.000, +2,4%) ainsi que celles de Man (49.900, -13,5%) et Scania (37.000, -3,7%), les marques de poids lourds de Volkswagen.