Marché automobile : Le gouvernement (re) parle d’industrie automobile

72

Après le sombre épisode de l’industrie automobile en Algérie, le gouvernement semble vouloir retenter l’expérience avec d’éventuels constructeurs automobiles qui seraient prêt à investir dans le marché Algérien.

En effet, selon les déclarations de Abdelaziz Kand, directeur général au ministère de l’industrie, à la chaine de télévision Echorouk, le gouvernement serait prêt à rouvrir le dossier de l’installation de constructeurs automobile en Algérie. D’ailleurs, selon M.Kand toujours, six marques mondiales de construction automobile ont déposé leurs demandes pour investir en Algérie.

Sans donner les noms des marques automobiles concernées, la même source a mis le point sur la nécessité d’inscrire ce processus dans une équation  »gagnant-gagnant » pour que le gouvernement puisse donné son aval.