Nissan pourrait céder son activité de Batteries

1132

Le média japonais Nikkei spécialisé dans l’économie a rapporté ce matin que Nissan serait en négociations avec le géant de l’électronique Panasonic en vue de lui céder son activité de batteries. Le constructeur japonais souhaite vendre sa part de 51% détenus dans une co-entreprise en collaboration avec NEC.

Aussitôt lancée, l’information a été vite démentie par Nissan, mais le média reste sur ses positions en précisions que Nissan souhaite se désengager de ce secteur aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Dans le communiqué qui dément l’information, Nissan ajoute : « Nissan s’engage à produire les meilleurs véhicules électriques. A cette fin, nous évaluons constamment notre stratégie ». 

La firme japonaise étant en surcapacité pour la production de batteries, pourrait en effet revoir sa position quant à la rentabilité de maintenir cette technologie à l’intérieur même de l’entreprise. Ça serait sans doute plus rentable et plus souple d’acheter ses batteries chez un tiers.

Pour rappel Il y a quelques années, le rapprochement des activités de NEC, Nissan et Sony avait été évoqué, avec pour objectif de maintenir la puissance japonaise dans ce domaine industriel qui requiert une haute technicité et des investissements importants.