Notre offre commerciale en Algérie est globale

5582

La marque indienne Tata se relance en Algérie en partenariat avec l’un des ténors du marché, le groupe Elsecom. Avec un lancement réussi, Tata commercialise en Algérie cinq modèles et promet un forcing en matière d’innovation dans les services associés à la vente de véhicules. Tata ne compte pas en rester là mais annonce désormais vouloir introduire sa gamme de VUL et véhicules industriels très prochainement.

– Pouvez-vous nous présenter brièvement le groupe Tata ?

– Tata est le premier groupe privé en Inde, présent dans le secteur automobile depuis 1958 avec Tata Motors. C’est un constructeur qui se place aujourd’hui en position de leader sur le marché local, et qui réalise 1/3 du chiffre d’affaire du groupe soit 40 milliards de dollars pour un total de 120 milliards de dollars.

Le marché de l’automobile indien compte aujourd’hui pas moins de 8 millions de véhicules Tata en circulation, une marque qui est leader localement et qui affiche une présence au Royaume Uni, Corée, Thaïlande, Afrique du sud, Indonésie et depuis peu en Algérie.

Pour ce qui est du marché Algérien, Tata Motors s’est associée avec le groupe privé Elsecom, un professionnel de la distribution automobile présent depuis des années dans le secteur avec la distribution de plusieurs autres marques. 

Apres quelques mois de négociations, nous avons pu signer le premier contrat pour la distribution des modèles Tata fin 2013 et depuis le 27 août dernier, la marque s’est vue officiellement attribué son premier showroom annonçant officiellement la commercialisation du label indien en Algérie.

– La marque Tata est désormais présente en Algérie à travers une gamme variée de véhicules touristiques. Comment s’est fait le choix de la configuration des modèles retenus pour le marché local ?

– Actuellement, nous avons dans notre portefeuille produits 5 modèles qui sont ; l’Indica, l’Indigo, la Vista, la Manza et le 4×4 Aria. Pour ce qui est du choix des modèles retenus pour le marché local, j’aimerai bien d’abord souligner que l’Indiga et l’Indigo ont déjà été commercialisés en Algérie et le client a apprécié ces deux modèles, et d’ailleurs les premiers retours que nous avons recensé sont très positifs et très instructifs.

Pour ce qui est des Manza et Vista, ces deux modèles sont une évolution des deux précédents modèles, et quant à l’Aria, c’est un nouveau modèle lancé il y a deux ans et qui est donc introduit pour la première fois en Algérie.

La gamme se compose de deux modèles Hatchback et deux modèles berlines, en plus du 4×4 Aria. Le choix de la gamme devrait répondre à l’attente des clients en essayant de proposer le plus de modèles possibles. Aujourd’hui, nous pensons pouvoir offrir à nos clients des véhicules qui répondent au mieux aux attentes des clients.

– Lors de votre dernière rencontre avec la presse, vous avez annoncé une batterie d’offres de services pour accompagner le lancement de la marque. De quoi s’agit-il et pouvez-vous nous détailler ces offres ?

– Je vais commencer par vous donner les raisons qui nous ont amené à proposer ce panel de services. Dans notre démarche et dès le départ avec bien sûr le soutien de notre partenaire Tata Motors, notre démarche était vraiment de proposer une offre globale aux clients qui ne soit pas forcement centrée sur le produit, il est évident que le produit fait partie intégrante de notre offre, et il est pour beaucoup mais nous voulions joindre à cela des services innovants et à forte valeurs ajoutées.

En commençant par le produit dont nous estimons que c’est vraiment des véhicules qui répondent au mieux aux attentes des clients et qui ont fait leur preuves en termes de fiabilité et de robustesse, un élément qui est reconnu dans la marque Tata qui répond aux mieux aux attentes des clients  en termes d’équipements et de prix, mais pour nous ce n’était pas forcement suffisant, il fallait apporter quelque chose de plus au client, à cela nous avons rajouté la garantie qui est étendue à 5 ans ou 100 000 km sur 3 des 5 modèles notamment les nouveautés de la marque. Pour les deux modèles restants, nous appliquons 3 ans ou 100 000 km.

Pour nous, le fait de ramener la garantie à 5 ans ou 100 000 km est un gage d’assurance au client et lui donner cette garantie de pouvoir être dépanné sur une longue durée. Je dirai que c’est une offre innovante sur le marché.

La seconde offre est l’assistance routière qui est effectivement de la même durée que la garantie. Si un client à un moment rencontre un souci sur la route, il dispose au préalable d’un numéro qu’il peut appeler de partout sur le territoire national, et notre collaborateur doit lui porter assistance dans les 30 minutes qui suivent.

Nous proposons en outre une autre offre, vraiment innovante, qui est relative à la disponibilité de la pièce de rechange en seulement 24 h, sinon celle-ci sera donnée gratuitement au client. Sur ce point, faut-il savoir que c’est une opération soumise à certaines conditions, mais nous saurons répondre à nos clients sur un délai de 24h.

Je pense que tous ces services conjugués ont pour seul objectif de rassurer le client, de vraiment lui donner cette tranquillité d’esprit, de vraiment lui garantir qu’à l’achat comme à l’usage le véhicule Tata répondra à ses attentes et même en termes de service après-vente, toutes les dispositions sont prises pour être à la hauteur des attentes. 

– Avez-vous l’intention de renforcer à court et à moyen terme la gamme de produits commercialisée en Algérie ?

– Il faut savoir qu’à l’ occasion du lancement de la marque nous commercialisons 5 modèles, disponibles en motorisations essence. Dans les semaines à venir nous allons introduire les mêmes modèles avec des motorisations diesel, c’est-à-dire le client aura le choix pour le même modèle entre une motorisation essence ou diesel.

Par la suite et dès début 2015 nous comptons lancer deux nouveaux modèles en Algérie, d’ailleurs ils viennent juste d’être présentés en Inde, qui sont Tata Zest Tata Bolt.

Il est utile de signaler que Tata est un constructeur très dynamique, ce dernier prévoit deux lancements par année d’ici fin 2019. En effet, sur les 5 ans à venir nous allons avoir deux nouveaux modèles chaque année qui viendront enrichir la gamme Tata.

– Le groupe Achaibou (Elsecom) introduit Tata dans une conjoncture de ralentissement du marché depuis quelques mois. Comment comptez-vous convaincre les investisseurs locaux pour rejoindre le réseau d’agents distributeurs de la marque ?

– Au sein d’Elsecom, nous sommes conscients que la conjoncture n’est pas aussi favorable qu’auparavant, notre partenaire aussi est sur la même longueur d’ondes. Actuellement, la situation du marché algérien fait que tout lancement d’une nouvelle marque demandera plus d’efforts et plus de concentrations avec plus d’investissements, et c’est effectivement notre démarche qui est de consentir plus d’investissements et de fournir plus d’efforts pour assurer à la marque Tata la place qui est la sienne sur le marché local.

Après comment amener des gens à nous rejoindre et effectivement faire partie de cette aventure ? Moi je pense que de la même manière que nous allons convaincre le client de choisir la marque Tata, je pense que les mêmes arguments sont valables pour convaincre nos futurs partenaires et  futurs agents distributeurs. Je dirais que nous avons un produit qui offre beaucoup de qualité, nous avons une offre qui est très large en termes de services, mais surtout nous avons aussi la force d’un constructeur qui est là, présent, et qui est très près du marché Algérien dans une démarche positive et surtout active.

Je pense que beaucoup d’acteurs sur le marché algérien cherchent ce genre de démarches professionnelles, c’est quelque chose que nous sommes effectivement tout à fait capable de proposer, une vision à long terme et des conditions commerciales qui vont leur permettre d’investir et de nous accompagner.

– Elsecom projette d’introduire la gamme de véhicules utilitaires de la marque Tata. Que pouvez-vous nous dire sur ce sujet ?

– Nous avions annoncé que dans les mois à venir nous allions procéder au lancement de la gamme utilitaire et industrielle, cela passe par l’introduction de véhicules types pick-up, camions moyen tonnage, tracteurs routier et gamme de bus Tata.

Il faut savoir que le constructeur Tata a historiquement débuté son activité par la commercialisation des véhicules utilitaires et industriels avant de développer les véhicules particuliers. Ce qui signifie que derrière une vraie expertise, une vraie histoire y compris en Algérie où les véhicules Tata notamment les bus et les camions roulent depuis plusieurs années.

Maintenant et franchement le ressenti du client est vraiment positif, d’ailleurs je dirai que l’image de Tata sur le véhicule utilitaire et industriel est un peu plus forte que sur le véhicule particulier. Donc quelque part, nous aurons la tâche plus facile pour développer la marque sur ce segment.

L’Approche sera complètement différente, la cible de clientèle est professionnelle et c’est pour cela qu’en termes d’organisation nous allons mettre en place effectivement une organisation dédiée aux véhicules utilitaires et industriels de façon à avoir une structure dédiée qui va accompagner le développement de ce segment.

Après de la même manière que pour les véhicules touristiques, nous devons apporter une innovation en termes d’offre de services et encore une fois ne pas forcement s’arrêter au véhicule en lui-même. Les choses devraient rentrer en activités d’ici le 2ème trimestre 2015.

– Un dernier mot ?

– Nos ambitions sont celles d’une marque qui vient d’arriver sur le marché Algérien et qui doit se faire une place. Nous avons dès le départ élaboré une stratégie que nous allons maintenir et qui est orientée vers la satisfaction du client.

Je tiens à remercier tous ceux qui nous ont soutenus, nous avons beaucoup de retours de la part des clients, des connaisseurs du monde de l’automobile qui saluent l’arrivée de la marque Tata et qui saluent aussi l’initiative en termes de service que nous proposons. Nous allons être aux côtés de nos clients, nous avons un partenaire qui nous soutient et dans les mois à venir plusieurs surprises seront annoncées.