Omar Rebrab dévoile les nouveautés pour 2011

7530

La Hyundai HA, la remplaçante de l’actuelle Atos sera introduite sur notre marché en fin d’année, plus précisément au mois de décembre 2011. C’est, en tout cas, ce qu’a déclaré, Omar Rebrab, directeur général de Hyundai Motor Algérie (HMA) lors d’une rencontre avec la presse tenue, ce mardi, au nouveau siège de HMA.

Le représentant de la marque sud coréenne en Algérie a précisé que ce véhicule sera animé par un moteur de 800cc développant 65 ch identique à celui de l’actuelle Atos. Ce nouveau véhicule au design novateur devra concurrencer la Maruti d’Elsecom a-t-il tenu à ajouter.

Dans le chapitre des nouveautés toujours, Omar Rebrab a annoncé l’entrée « en service » de la I10 restylée dans les prochains jours alors que la Hyundai RB, en version cinq portes sera disponible dans les showrooms durant le mois de mai prochain. Il est utile de préciser que la Hyundai RB (ou la nouvelle Accent) a été présentée au dernier salon de l’automobile d’Alger. Elle constitue une véritable révolution par rapport à sa devancière dés lors que le design a totalement évolué.

Le patron de HMA a avancé que plusieurs modèles restylés et nouveaux feront leur apparition l’année prochaine comme c’est le cas de la X20 ou encore la I40. Il a, en outre, précisé que son groupe est en « négociation » afin d’instruire sur notre marché la berline Sonata en version diésel. Les deux véhicules Sonata essence  qui ont été exposés au salon de l’automobile d’Alger ont été vendus, selon M.Rebrab qui affirme que beaucoup de commandes ont été formulées sur ce modèle là.

Quant aux agents agrées de la marque coréenne, Omar Rebrab dira que deux nouveaux agents ont ouverts leurs portes  en 2011 à Constantine et Saida et trois autres le seront dans les mois à venir. Parlant du service après vente, il dira que l’ensemble des agents ont été agrées selon les normes 3S. Mais le parent pauvre reste, d’après lui, la formation. «  C’est pour cette raison que nous avons ouvert une grande salle de réunion au niveau de notre nouveau siège afin de prendre en charge le volet lié à la formation de nos agents » dira Omar Rebrab qui ajoutera qu’il a été sollicité par la maison mère pour la formation de cadres de Hyundai de différents pays. Le directeur général de HMA dira, par ailleurs, qu’un bloc de 1000m² sera construit  au niveau du nouveau siège et sera relié à la direction générale par une passerelle. « La livraison de nos véhicule se fera  à l’intérieur de nos structure comme cela se fait ailleurs. Ça sera une grande fête. Nous allons commencer avec les véhicule de luxe ».

Interrogé sur la formule de reprise de véhicule d’occasion, projet souhaité par Omar Rebrab mais confronté à la double facturation de la TVA, Omar Rebrab dira que les officiels au niveau du ministère de l’industrie n’étaient pas au courant de cet inconvénient. « Il ya un grand problème  de communication entre les officiels  au ministère de l’industrie et l’association des concessionnaires automobile qui ne sont pas au courant des problèmes de la profession » fera t-il remarquer avant de préciser avoir eu un « tète à tète » avec l’actuel ministre de l’industrie, M. Benmeradi  ou tous les problèmes liés à la profession  ont été débattus.

Quant au projet d’industrie automobile en Algérie, le patron de HMA n’a pas été tendre avec les pouvoirs publics. Nous ne pouvons pas faire du montage automobile dans des conditions pareilles. Le M² revient à 10 euro pour un terrain situé à 20km de la ville de Paris. Chez nous,  le prix du M² à la ZI de Oued Semmar est aux alentours de 600 euros. Comment voulez vous faire de l’industrie automobile dans un climat pareil et face à des entraves de cet ordre s’est-il interrogé. Mr.Rebrab a énuméré une série de « freins » à l’émergence d’une industrie automobile en Algérie. Il a, par ailleurs, exhorté les pouvoirs publics à donner la priorité pour ces investissent aux nationaux mais avec plus de facilité liées au foncier.