Partenariat entre General Motors et SAIC

2555

Les dirigeants des deux sociétés américaine et chinoise, General Motors et Shanghai Automotive Industry Corp., ont annoncé mercredi dernier depuis la grande mégapole de Shangai, la signature d’un accord pour le développement commun de nouveaux moteurs économiques.

La vague de prise de conscience écologique n’a finalement pas de frontières. Tout le monde s’y met, même les pays réputés les plus polluants de notre chère planète bleue. Il s’agit là du développement de nouveaux moteurs ainsi que de nouvelles boites de vitesses dans le but de réduire la consommation de carburant ce qui implique la réduction des émissions en Co2.

Il en ressort que les nouvelles boîtes de vitesse devraient réduire de 10% la consommation en carburant par rapport aux boîtes automatiques actuelles à six rapports. Les deux parties espèrent un résultat très prometteur avec un gain de près d’un cinquième de carburant par véhicule, grâce à cette trouvaille qui sera combinée avec les gains de la partie centrale du moteur.

Dans les termes de l’accord signé, GM et SAIC se sont entendus sur le partage de la propriété intellectuelle des technologies clé. Pour M. Hu Maoyuan, président de SAIC Motor, cet accord va même aider sa société à dégager davantage de valeur ajoutée et la fait progresser dans la maîtrise de cette technologie clé.

Pour la partie américaine, son représentant et vice président, M. Tom Stephens, a déclaré lors de la cérémonie de signature à Shanghai : « Cela souligne réellement l’importance que nos sociétés attachent à l’accélération de l’introduction de moteurs à meilleure efficacité énergétique ici en Chine ».