Peugeot annonce le rappel de plus de 33 000 véhicules

666

La marque au lion annonce le rappel de plus de 33 000 véhicules, équipés du moteur BlueHDi, et ceci pour cause du filtre à particules.

Les moteurs BleuHDi, du groupe Stellantis ne sont pas exempts de tous reproches. En effet, alors que le système de dépollution SCR fonctionnant à l’AdBlue, est remis en cause, c’est désormais un autre élément permettant de dépolluer ces moteurs qui est mis en cause.

Sur plus de 33 000 Peugeot, le filtre à particules pose problème, qui de façon inattendue, se met à surchauffer, ce qui peut provoquer des fissures sur ce précieux FAP, qui ne remplirait alors plus correctement son office. C’est donc naturellement que le constructeur rappellera les autos concernées.

Dans le détail des véhicules concernés, on retrouve les 308 de deuxième génération fabriquées entre le 12 janvier 2017 et le 20 juillet 2020, des 3008 de deuxième génération produits entre le 29 mars 2017 et le 19 janvier 2022, des 5008, de deuxième génération assemblés entre le 26 avril 2017 et le 31 janvier 2022, et des 508 deuxième génération produites entre le 11 janvier 2018 et le 12 octobre 2021.