Skoda lancera des modèles abordables, et visera le marché de l’Afrique

61

Le constructeur tchèque Skoda, va dans un avenir proche développer un petit véhicule électrique, lancer des modèles moins chers concurrentiels et surtout émerger le marché africain.

Skoda voit grand pour son avenir, et affiche sa nouvelle stratégie axée sur trois gros dossiers. En effet, c’est le nouveau patron de la marque Thomas Schaefer qui a déclaré au média Automotive News Europe, que le constructeur tchèque va pour son avenir : lancer un modèle électrique plus et pour le coup plus abordable, proposer des modèles moins chers pour faire face à la concurrence et surtout développer sa présence sur le marché africain.

Thomas Schaefer, estime qu’il est primordial pour Skoda de lancer un modèle électrique plus abordable que l’Enyaq Iv. Dans sa vision de l’avenir de la marque, le nouveau CEO de la marque a l’intention de replacer Skoda dans la concurrence des prix en proposant de nouveaux modèles au rapport qualité/prix des plus concurrentiels, et donc ne pas se contenter de modèles de plus en plus haut de gamme.

Enfin, le troisième chantier de Thomas Schaefer, est de viser d’autres marchés ou la présence de Skoda est limitée, c’est le cas notamment du marché africain. Le patron estime que pour réussir sur le marché africain deux contraintes s’imposent à savoir : une production locale et l’impact de la norme Euro 7 qui pourrait imposer d’y proposer des véhicules électriques étant donné que le marché « thermique de seconde main » s’amenuisera fortement en direction des pays émergents.

« Regardez l’Égypte ou l’Algérie, où vous pouvez établir une industrie automobile qui crée des emplois et approvisionne les marchés localement, c’est-à-dire loin du marché de l’occasion importé. La production locale pourrait être intéressante à un moment donné. L’Égypte compte 100 millions d’habitants, et le marché est bon pour 700.000 à 800.000 véhicules par an. Nous voulons en faire partie », à ainsi déclaré le nouveau CEO de Skoda.