Toyota a déposé un brevet de boite manuelle pour véhicules électriques

151

Toyota souhaite rattraper son retard sur le segment de l’électrique, et veut se distinguer avec des nouveautés en déposant notamment un brevet de boite à vitesse manuelle pour véhicules électriques.

Toyota leader mondial de l’automobile depuis plusieurs années, et un des plus expérimentés dans le segment de l’hybride, était jusqu’ici un peu réfractaire pour les voitures 100 % électriques. Toutefois, le constructeur japonais s’y plonge complètement et veut rattraper son retard dans le segment, en prévoyant un plan de commercialisation de 30 modèles zéro émission d’ici 2030.

Pour se distinguer également sur ce segment, Toyota veut innover et vient de déposer un brevet pour une boîte de vitesse manuelle pour voitures électriques. Le but n’est évidemment pas mécanique, mais plutôt pour permettre aux conducteurs de retrouver les sensations d’une boite manuelle à la conduite d’un modèle électrique.

L’idée de ce brevet, est que Toyota envisage une approche purement logicielle alliée à une commande physique, c’est-à-dire que les ingénieurs du constructeur japonais ont imaginé un dispositif reprenant un levier de boîte de vitesses et une pédale d’embrayage sans lien physique avec le moteur électrique. A l’aide de capteurs, ces commandes seraient en mesure de moduler le fonctionnement du moteur électrique via une gestion électronique spécifique qui simulerait les changements de rapports ou l’amorce de l’embrayage.