Un assureur solide et rentable

1891

La compagnie d’assurance privée, Alliance Assurances fête ses dix années de présence sur le marché des assurances. La compagnie affiche un bilan positif avec un portefeuille client de 400 000 assurés et un total d’un million et demi de contrats souscrits.

Pour son dixième anniversaire, Alliance Assurances a organisé une conférence de presse animée par son Président Directeur Général, M.Hassen Khelifati, qui a saisi l’occasion pour revenir sur les dix ans de succès d’une entreprise qui a réalisé un bilan positif dans une conjoncture économique en constante mutation, pas toujours favorable pour le secteur des assurances. 

Depuis son existence en 2005, Alliance Assurances a voulu apporter du renouveau dans le secteur des assurances, rendre le produit plus simple et accessible à tous et devenir l’assureur préféré des algériens. Pour atteindre cet objectif, il fallait compter sur les collaborateurs qui formaient la société, avec près de 450 femmes et hommes qui s’engagent au quotidien à satisfaire les clients, tant en force de conseil, qu’en indemnisation. M. Khelifati a tenu à remercier vivement ces derniers pour leur dévouement. 

Alliance assurances est la première compagnie privée cotée à la bourse d’Alger depuis 2010, elle occupe la seconde place du marché « assureurs privés » avec une part de marché de 4.5%. Pour cette année, les actionnaires tirent profit avec un résultat très appréciable, des dividendes annoncées à 35 DA l’action contre 30 DA en 2013. En 10 ans d’activité, la société qui est présente aujourd’hui sur 42 wilayas avec plus de 200 agences, a réalisé un chiffre d’affaire de 4,4 milliards de dinars en 2014 avec une progression de 7% comparant à l’année 2013. 

Des ambitions et des perspectives

Le secteur des assurances occupe aujourd’hui 0,5 % du PIB en Algérie, très peu selon M. Khelifati, qui estime que des réformes profondes s’imposent aujourd’hui pour accompagner les différentes mutations que subit l’économie Algérienne. Le PDG d’Alliance Assurances dira que le potentiel du secteur n’a pas était exploité, qui peut générer jusqu’à 100 000 postes d’emplois. D’ailleurs, les professionnels du secteur attendent beaucoup du nouveau ministre des finances, M. Benkhelfa Abderrahmane, qui selon le conférencier, connait assez bien le secteur pour apporter de la valeur ajoutée à travers de nouvelles réformes. 

Pour se développer d’avantage, M. Khelifati compte investir de nouveaux secteurs et proposer de nouveaux produits et services, dans l’habitation mais aussi dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, notamment avec le paiement en ligne. En outre, Alliance Assurances vise le marché à l’international, « nous essayons avec des partenaires européens de créer une plate-forme à partir de l’Algérie, celle-ci nous permettra d’investir les marchés Africains », dira le PDG d’Alliance Assurances. 

Le secteur des assurances reste prometteur en Algérie, Alliance Assurances compte donc diversifier ses offres et service pour atteindre les 2 millions de contrats souscris et devenir l’assureur préféré des Algériens.