Un concept haute voltige

4125

Décidément Citroën a mis le paquet au salon de l’automobile de Genève avec non seulement ses nouveautés en série mais aussi ses concepts très soignés et imaginatifs. Après la présentation de Revolt, Citroën expose Survolt, apportant ainsi un avant goût du véhicule électrique du futur. (Par Nouredine ABBASSEN)

Selon Bertrand Dantec, chef de projet de cette survoltée, les flancs de ce concept s’inspirent de la Formule 1 mais y apportent une souplesse nouvelle, comme les plis d’une robe. On retrouve la calandre ovoïde, les feux à diodes, très caractéristiques, apparus sur Revolt. Aussi une similitude est visible à l’avant avec la Bugatti 16.4 Veyron. Très musclée au niveau des côtés, athlétique mais aussi basse (1,20 m en son point le plus haut), compacte (3,85 m de long et 1,87 m de large), La face avant déploie un regard assez foncé souligné par un sourcil-clignotant. La face arrière de son côté présente un jeu de miroirs qui attribue une profondeur aux feux. 

Survolt n’est pour l’instant qu’un concept qu’on ne peut qu’admirer visuellement. Mais Citroën pourrait réaliser le souhait de sa clientèle et produire son concept en série très limitée, comme la super sportive GT qui est annoncée en production à quelques exemplaires, si l’engouement se fait sentir.