Un nouveau haut de gamme français

3558

La marque aux chevrons a présenté officiellement son nouveau bijou sous le label DS, la DS4 en l’occurrence. Elle sera bien évidemment présente chez elle au mondial parisien en octobre prochain mais elle se dévoile en images de quoi nous mettre l’eau à la bouche. (Par Idir IDRISSOU)

Au premier regard, cette « Déesse » surprend, plaît et attire. Avec sa silhouette musclée et raffinée à la fois, elle a su tenir la promesse du concept HighRider dévoilé au dernier salon de Genève et qui a fait rêver amateurs et professionnels de l’automobile, férus de la classe premium en particulier.

La DS4 arbore des lignes fluides, expressives pour un design au final très réussi. Les contours garnis de chrome et les feux très anguleux à l’avant comme à l’arrière lui procurent une identité, un sens du prestige désormais incarné par le label DS chez la firme aux chevrons. Elle diffère quelque peu de la Citroën C4, son modèle de base. Cette luxueuse compacte, ou plutôt mini crossover, est rehaussée et affiche 4.27 m de long, 1.83 de large et une hauteur de 1.53 m. A noter les poignées de portes arrière « cachées » dans l’encadrement, une touche stylistique qui lui procure un aspect de coupé, à tel point que Citroën définit sa DS4 comme un « coupé surélevé à quatre portes ».

A l’intérieur, la touche DS est bien présente avec les sièges, le tableau de bord et le volant en cuir ainsi que des matériaux spéciaux et spécifiques au haut de gamme. Tout ou presque, de la console centrale au tableau de bord, a été entouré de chrome, respectant l’harmonie et la synthèse d’un ensemble qui allie luxe et sportivité. A noter dans ce chapitre le surplus de lumière à bord grâce au pare-brise panoramique.

Sous le capot, on retrouvera le VTi 120 ch. (135 nm de couple) ainsi que les THP 1.6 L de 155 et 200 ch. Au rayon diesel, les HDi 1.6 L et 2.0 L respectivement de 110 et 163 chevaux seront présents sur le catalogue. Citroën annonce d’ores et déjà une version e-HDi qui viendra compléter l’offre DS4. Bien évidemment, ces moteurs seront conformes aux normes antipollution Euro V et on devrait retrouver une boite de vitesses manuelle à 6 rapports sur toute la gamme.

La DS4 ne sera commercialisée qu’au printemps 2011, elle fera très certainement une des principales attractions du prochain mondial de l’automobile. Elle était attendue, la voici qui viendra soutenir la gamme DS aux côtés de sa petite sœur DS3 lancée il y a quelques mois.