Assurance voiture en Algérie : des sanctions prévues contrent les compagnies d’assurance qui ne plafonnent pas les prix

99

Le ministère algérien des Finances annonce instaurer de sèvères sanctions contre les compagnies d’assurance qui ne plafonnent toujours pas les prix des voitures assurées. Voici ce qu’on sait ce 15 décembre 2021.

Une année après avoir imposé un accord multilatéral relatif à la gestion d’Assurances de la branche automobile en Algérie avec notamment un accord limitant les réductions à 50 % sur les prix d’assurance automobile, le ministère des Finances annonce infliger de sévères sanctions contre les compagnies d’assurances réticentes à l’accord signé l’année passée.

C’est en effet, ce que rapporte le média Sayarat Live dans son édition du mardi. Le média avance que le vice-président de l’Union algérienne des sociétés d’assurance et de réassurance Hassen Khelifati a affirmé avoir reçu une note du ministère des finances, soulignant l’importance de respecter le protocole régissant la branche de l’assurance en Algérie.

En outre, le patron d’Alliance Assurances a mis en garde contre le non-respect de cet accord multilatéral, assurant que le ministère des finances prévoit des sanctions contre les compagnies réticentes.