Divine DS Concept

1866

C’est sans doute l’attraction du salon en ce qui concerne les constructeurs français. Le concept ‘Divine DS' de Citroën fait déjà rêver et entend porter haut le luxe automobile français.

Si on voulait le décrire en quelques mots, on dirait : Elégant, luxueux et stylé. Ce concept représente le très haut de gamme et préfigure l’avenir de la marque en terme de design. Long de 4,21 m pour 2m de large et une hauteur de 1,35m seulement, ce concept Divine DS se montre très original dans ses proportions.

Esthétiquement, Divine DS reprend les fameux «DS Wings» inaugurés par les DS5 LS et DS6,  Il dispose d’une calandre chromée, d’optiques très effilées (mélange innovant d’optiques à LED) et de feux laser hyper puissants. Au-dessus, l’imposant capot accueille deux grosses nervures qui relient la calandre aux rétroviseurs. Les flancs se montrent harmonieux sans être fades.

Divine DS arbore une posture puissante, avec ses roues énormes repoussées aux quatre coins. Un jonc chromé part des portes avant pour venir mourir sur les feux arrière. La partie arrière n’est pas en reste : la lunette est recouverte de facettes, sortes d’écailles, qui se soulèvent afin d’optimiser l’aérodynamique. Sous l’une d’entre elles une caméra se charge de la rétro-vision.

A l’intérieur aussi, Divine DS séduit par ses sièges individuels qui sont séparés par une console large et longue. Les commandes sont confiées à des interrupteurs (« toggle switches ») ornés de pierreries taillées avec au centre une montre digitale enjolivée d’une pierre noire pailletée. Un écran tactile haute définition de 10 pouces embarque aussi sur ce concept.