Hyundai vous présente sa nouvelle i10

2680

Les petites citadines, on en connais tous. Des petites citadines avec des options de berlines, on est beaucoup moins à connaître.

Tout le monde le sait, le salon de l’automobile de Francfort est une vraie vitrine pour les constructeurs qui ne tarissent pas d’éloges sur leurs produits, c’est d’ailleurs ce qu’à fait le Coréen Hyundai en y présentant sa nouvelle petite voiture la i10.

Lors d’une conférence de presse animée par le constructeur, celui-ci déclare :  » la deuxième génération de l’i10 ne cherche pas les petites économies. Elle a de vrais appui-têtes et des rangements pour bouteille dans toutes les portes, peut être dotée d’un contrôle de la pression de pneus, de sièges en cuir, de 6 airbags. Surtout, l’auto a soigné son confort, particulièrement au niveau des bruits. Elle est bien moins bruyante que ses rivales, avec 6 dB en moins dans l’habitacle par rapport à la meilleure de celles-ci », et petite cerise sur la gâteau, et pas des moindres, cette petite citadine permet au conducteur de commander les quartes vitres électriques de puis sa portière, pas mal non pour son niveau de gamme!

Coté design,  Hyundai a laissé de coté la silhouette de minispace de l’ancien modèle. Avec une hauteur abaissée de 4 cm et une longueur en progrès de 8 cm, l’i10 semble mieux campée sur ses roues. On retrouve les derniers codes stylistiques de la marque, comme la bouche hexagonale ou les feux qui remontent dans les ailes. Le coréen veut que l’i10 soit une auto que l’on veut acheter, pas que l’on doit acheter par défaut.

A l’intérieur, la présentation est agréable. Une partie de la planche de bord, ainsi que l’entourage du levier de vitesses, peuvent être colorés, histoire de donner un peu de gaieté. Le coffre a une capacité de 257 litres, un gain de 10 % par rapport à l’ancien modèle. Coté motorisation, on trouve deux moteurs essence. On a le choix entre un 3 cylindres 1.0 de 66 ch et un quatre cylindres 1,25 de 87 ch. Ils sont associés à une boîte manuelle à 5 rapports ou à une transmission automatique 4 rapports. Plus de trace d’un diesel 1.1 CRDI.

A noter pour finir que la i10 sera produite en Turquie.