Importation de voitures de moins de trois ans : un seul véhicule importé par citoyen chaque trois ans  

59

Après l’annonce du retour de l’importation de véhicules de moins de trois ans, faite par le président de la république, Abdelmadjid Tebboune, nous apprenons aujourd’hui que le citoyen algérien pourra importer un seul véhicule chaque trois ans.

Comme on le sait, la situation du marché automobile algérien commence à se débloquer avec une multiplication d’annonces que ça soit le contrat signé avec le constructeur italien Fiat, la reprise temporaire des activités de montage des usines Hyundai et Renault, et l’autorisation d’importation de véhicules de mois de trois ans actée par le président de la république Abdelmadjid Tebboune le mois dernier.

Concernant ce volet d’importation de véhicules d’occasion, le président de la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), Lakhdar Salmi, a indiqué, au micro de la chaîne Ennahar TV, que les citoyens algériens pourront importer un seul véhicule chaque trois ans. Pour lui, « importer au-delà d’un seul véhicule relèverait d’une activité commerciale, et cela pourrait impacter nos réserves de changes ».

Toujours dans son allocution, Lakhdar Salmi, a expliqué que la loi régissant l’importation de véhicules de moins trois ans « est destinée aux citoyens aux revenus moyens ».