Jaguar / Land Rover : des pertes qui mettent Tata dans le rouge

1159

Mauvaise nouvelle pour Jaguar et Land Rover, les deux luxueuses marques britanniques enregistre des pertes colossales au seconde trimestre de l'année 2018 ce qui met le constructeur indien Tata, auquel appartient les deux marques, dans le rouge.

Comme on le sait, les deux marques Jaguar Land Rover appartiennent au groupe constructeur indien Tata Motors. Ainsi, après avoir fait ses beaux jours, les deux luxueuses marques britanniques font subir à Tata des pertes colossales de près de 236,7 millions d’euros seulement au deuxième trimestre de l’année 2018. 

Ces pertes sont dues notamment à la baisse conséquente des ventes du Jaguar F-Pace et Land Rover Discovery Sport. Des baisses que Natarajan Chandrasekaran, patron du groupe Tata a essayé d’expliquer : « Concernant JLR, nous faisons face à de nombreux défis, dont des problèmes temporaires comme l’impact des droits de douane chinois ou encore des préoccupations de marché comme les inquiétudes à propos du diesel au Royaume-Uni et en Europe ».