Lancement en 2012 de 5000 Km de routes au niveau national

2422

Le ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul, a annoncé, samedi à Bouira, que plusieurs projets de routes et d'autoroutes, d'une distance de 5000 Km, seront lancés en 2012 en vue de renforcer le réseau routier national, insistant sur la nécessité de s'appuyer sur les moyens nationaux pour la réalisation de ses infrastructures.

« Nous lancerons cette année la réalisation de projets de routes et d’autoroutes, d’une distance de 5000 Km, afin de relier l’autoroute Est-Ouest aux différentes régions intérieures et côtières du pays et aux importants aéroports », a déclaré  le ministre à la presse en marge de l’ouverture du tronçon de l’autoroute Est-Ouest Lakhdaria-Larbaâtache, ajoutant que l’année 2012 verra également le lancement  des chantiers de l’autoroute des Hauts Plateaux reliant Tébessa à Tlémcen sur une distance dépassant les 1000 Km outre des projets d’autoroutes Nord-Sud.         

Outre le début des travaux relatifs à la réalisation de la rocade reliant  Bordj Bou Arreiridj à Khemiss Miliana, le secteur prévoit le lancement en 2012 du projet relatif au dédoublement de la route nationale reliant Oran et Bordj Badji Mokhtar en passant par Adrar et la route reliant Skikda Et Djanet, a précisé M. Ghoul. Le ministre qui n’a pas dévoilé l’enveloppe budgétaire allouée à ces  structures qui comprennent également une route reliant Béjaïa à l’autoroute Est-Ouest au niveau de Ahennif (100 Km), a souligné que les entreprises nationales étaient appelées à jouer un rôle plus important dans la réalisation de ces  projets.

M. Ghoul a, dans la même lancée, mis l’accent sur la nécessité de tirer  profit des expériences acquises par les entreprises nationales dans le cadre  de l’autoroute Est-Ouest dont le taux d’avancement dépasse les 98%, indiquant  que le secteur compte aujourd’hui « 5000 cadres et environs 100.000 ouvriers  qualifiés dans la réalisation de routes, d’autoroutes, de trémies et de ponts ».

En réponse à une question sur les tarifs de péage qui seront appliqués  aux usagers de l’autoroute Est-Ouest, le ministre a indiqué que « le dossier des tarifs de péage se trouve au niveau du gouvernement », soulignant que cette  tarification sera « symbolique » et tiendra compte du pouvoir d’achat du citoyen mais aussi de la distance à parcourir et du type du véhicule.

S’agissant de la dotation de l’autoroute Est-Ouest de stations de services,  M. Ghoul a précisé que l’entreprise Naftal poursuivait la réalisation de ces  structures, estimées à 42, le long de l’autoroute Est-Ouest dont l’axe reliant  Tlémcen et Constantine a été ouvert.

M. Ghoul a, par ailleurs, souligné l’importance d’entretenir les routes,  indiquant que le secteur a mobilisé une enveloppe financière considérable pour l’entretien des routes nationales, de wilaya et communales outre les routes urbaines et les ruelles, et ce, en coordination avec le ministère de l’Habitat et de l’urbanisme.