Le nouveau FH16 testé par des journalistes

1991

Volvo Trucks vient de terminer des tests rigoureux sur son nouveau Volvo FH16 destiné aux opérations de transport longue distance. Ses tests ont été menés pendant deux jours par deux journalistes connus pour leur longue expérience dans le secteur des transports.

Le Volvo FH16 a été l’objet d’essais organisés par le constructeur en Australie, pays connu pour ses conditions de transport bien difficile (routes dangereuses, distances longues, strictes limitations de vitesse et chargements conséquents). Pour Volvo Trucks, il était nécessaire de mettre au volant de ce camion des journalistes automobiles chevronnés l’occasion de découvrir par eux-mêmes toute l’étendue des performances du nouveau camion de Volvo sur les routes australiennes. Ainsi, un FH16 de 700 ch doté de la cabine Globetrotter XL a été mis à l’épreuve par les deux journalistes expérimentés.

Les journalistes Brian Weatherley et Steve Brooks ont commencé par l’essai de la cabine en la chargeant de tout ce dont ils auraient besoin au cours de leurs deux jours de périple, à savoir une grande quantité d’eau, de nourriture et des vêtements de rechange. Pour Brian Weatherley, le FH16 ne manque pas d’espace. ‘’Ses montants de cabine verticaux désormais plus droits augmentent sa capacité de rangement et sa cabine offre un mètre cube supplémentaire de volume intérieur – la différence est réellement perceptible lors des déplacements à bord du camion », a-t-il expliqué.

Selon le récit de Volvo Trucks, les deux journalistes ont piloté le nouveau FH16 sur des routes reliant Brisbane à Toowoomba en passant par une zone montagneuse connue par ses conditions de roulage extrêmement dangereuses. ‘’Dans cette région, les routes et les limitations de vitesse sont très différentes de toutes celles auxquelles j’ai été confronté partout ailleurs, si bien que mes compétences de conduite ont été réellement mises à l’épreuve », explique Weatherley qui ajoute que dès qu’il a pris le volant du nouveau Volvo FH16, il a constaté la facilité de manœuvre. Pour lui, le nouveau FH16 réagit immédiatement aux moindres sollicitations et conserve sa stabilité directionnelle si bien qu’il n’est pas nécessaire de toujours agir sur le volant pour procéder à de légers ajustements de trajectoire.

Les deux journalistes, après avoir passé la nuit dans la cabine, ont réalisé une épreuve extrêmement rude, bien connue en Ausralie : le « B-triple » qui consiste à utiliser trois remorques en même temps formant ainsi un convoi routier de 36 mètres de long pesant 84 tonnes.

Après cet essai, les journalistes ont trouvé que le nouveau Volvo FH16 offre une excellente tenue de route et ont été impressionnés par les performances du moteur et de la transmission I-Shift.