Résumé de la 79éme édition

3080

Succès sensationnel des 24 Heures du Mans 2011. 249 500 personnes se sont rendues dans l’enceinte du circuit, soit une progression de 5% par rapport à 2010 où 238 150 entrées avaient été comptabilisées.

Durant 24 heures et souvent sous la pluie et sur une piste détrempée, La bataille entre Peugeot et Audi a tenu toutes ses promesses. Malheureusement pour le lion, c’est une nouvelle fois la marque aux anneaux, grâce à la triplette André Lotterer-Benoît Tréluyer et Marcel Fässler, qui monte sur la plus haute marche du podium. Suivie de très près par les trois Peugeot.

Si lors de l’édition 2010, le constructeur allemand avait dominé la course de la tête et des épaules, c’est loin d’être le cas cette année. La faute à deux abandons lors d’accidents spectaculaires ! Le premier est arrivé au bout de 50 minutes de course, tandis que Mike Rockenfeller au volant de l’Audi n°1 partait à la faute pendant la nuit (vers 23H00). Deux crashs qui laissaient seul l’Audi n°2 face aux trois Peugeot 908. À cet instant précis, on laissait peu de chance au trio André Lotterer-Benoît Tréluyer et Marcel Fässler.

Après 17 heures de course, seulement deux secondes séparaient les trois voitures de tête (les Peugeot n°7 et n°9 et l’Audi n°2). La fin de course s’annonçait très serrée… C’est à ce moment-là que le Français Benoit Tréluyer décida d’attaquer sans relâche. Une méthode qui porta ses fruits, l’Audi n°2 réussi à dépasser la 908 n°9, pilotée par Simon Pagenaud, dans le virage des Hunaudières. Dans la foulée, Alexander Wurz lâchait prise suite à une erreur de pilotage.

Le classement des 10 premiers ci-dessous :

1. #2 Audi Audi Sport Team Joest (LMP1)
2. #9 Peugeot Team Peugeot Total (LMP1) + 13.854
3. #8 Peugeot Peugeot Sport Total (LMP1) + 2 Laps
4. #7 Peugeot Peugeot Sport Total (LMP1) + 4 Laps
5. #10 Peugeot Team Oreca-Matmut (LMP1) + 16 Laps
6. #12 Lola Rebellion Racing (LMP1) + 17 Laps
7. #22 Lola Kronos Racing (LMP1) + 27 Laps
8. #41 Zytek Greaves Motorsport (LMP2) + 29 Laps
9. #26 Oreca Signatech Nissan (LMP2) + 35 Laps
10. #33 Lola Level 5 Motorsports (LMP2) + 36 Laps