Téléphone au volant : voici les nouvelles sanctions en Algérie

67

Après l’annulation du retrait de permis de conduire en Algérie, les services de la Gendarmerie nationale viennent de dévoiler les nouvelles sanctions appliquées relatives à l’usage du téléphone portable au volant.

Comme on le sait, le retrait de permis de conduire en Algérie est désormais annulé. En effet, toutes les infractions du code de la route sont passibles d’amendes variant selon la gravité de l’infraction.

Dans cette optique, la Gendarmerie nationale vient de dévoiler les nouvelles amendes à payer en cas d’usage de téléphone portable au volant quand le véhicule est en marche. Dans un communiqué sur sa page Facebook, la GN a indiqué que l’usage du téléphone au volant est considéré comme infraction au quatrième degré précisant que l’infraction comprend toute l’utilisation manuelle du téléphone au volant.

Par conséquent, une infraction de quatrième degré est passible d’une amende allant jusqu’à 5 000 DA qu’il devra régler dans les 10 jours suivant l’infraction et récupérer son permis auprès de l’agent ayant saisi l’infraction.