Train : livraison de la ligne GV Oran – Tlemcen avant fin 2024

100

Le Ministre des Travaux Publics et des Infrastructures de base Lakhdar Rakhroukh a insisté, lundi à Oran, sur la nécessité de livrer le projet du dédoublement de la nouvelle ligne ferroviaire électrifiée reliant Oued Tlelat (Oran) à Tlemcen sur une distance de 132 km, « avant fin octobre prochain ».

Supervisant le lancement de ce projet, dans le cadre d’une visite d’inspection dans la wilaya, le ministre a affirmé que « tous les problèmes administratifs et techniques, dont l’expropriation et le restant des deux entreprises italiennes chargées de la concrétisation du projet ont été régularisés, afin de réaliser ce projet et accélérer sa cadence, en réduisant les délais de réalisation et sa livraison à la fin octobre prochain, sachant que les délais contractuels ont été fixés à la fin de l’année en cours ».

M. Rakhroukh a mis l’accent sur « l’importance de la qualification des cadres qui s’occuperont de la gestion de cette infrastructure stratégique et la maintenance de ses équipements, car il s’agit d’une infrastructure exceptionnelle et particulière ».

Cette ligne, qui traverse quatre wilayas, à savoir Oran, Sidi Bel Abbes, Mascara et Tlemcen, comprend environ 100 grands ouvrages d’art, dont un pont de 130 mètres de haut sur Oued Yesser, des tunnels de 640 mètres de long, 47 unités achevées de ponts ferroviaires et 38 unités achevées de ponts routiers, ainsi que 180 installations hydrauliques.

Le projet comprend également la réhabilitation de la voie ferrée à la gare de Oued Tlelat et la réalisation de deux nouvelles gares de voyageurs à Sidi Bel Abbes et Tlemcen, sachant que la vitesse du train pour le transport des voyageurs sur cette ligne est estimée à 220 km/h, alors que celle prévue pour le transport de marchandises est de 80 km/h.

Le ministre des Travaux publics et des Infrastructures de base a également inspecté les travaux d’aménagement du réseau ferroviaire à la gare de Oued Tlelat, où il a souligné l’importance d’accompagner le projet avec tous les moyens matériels et humains pour accélérer le rythme des travaux afin qu’il soit livré « fin septembre prochain », sachant que le projet est à sa phase de terrassement et de pose de la voie ferrée.

Il a souligné que cette station est considérée comme un « pivot et un carrefour », étant donné que plusieurs lignes y passent, comme Alger-Oran, Oued Tlelat-Oran, Oued Tlelat-Tlemcen, Bechar-Tindouf-Ghar Djebilet jusqu’à Bethioua, ainsi que d’autres lignes de transport de marchandises.

Par ailleurs, M. Rakhrouh a révélé que des travaux sont en cours concernant la modernisation du chemin de fer et son dédoublement, depuis Oued Tlelat jusqu’à Alger, en passant par Oued Sly, Chlef, Khemis Miliana et El-Afroun, et comprend actuellement certains tronçons, sachant que les travaux devront s’achever à la fin de l’année en cours, ce qui permettra, selon le ministre, de réduire la durée du trajet depuis la Capitale jusqu’à Oran, sachant que la vitesse du train sur cette ligne est estimée à 220 km/heure. (APS)